Retour aux actualités
Banque/ Assurance, Développement durable

Les standards extra-financiers se préparent dans la fièvre

Les exigences de reporting extra-financier se précisent petit à petit. En revanche des inquiétudes émergent notamment du fait de la différence de vision européenne et de la convergence progressive entre les organismes l’ISSB et l’Efrag. Marie-Cécile Moinier (pôle ESG) et Anne-Marie Jolys Bris (pôle Assurance) nous en disent plus dans cette interview pour L’AGEFI :

« L’Efrag retient le principe de la ‘double matérialité’ contre la ‘matérialité financière étendue’
pour l’ISSB. Le champ d’application des standards recouvre toute la chaîne de valeur de l’entreprise, en amont comme en aval, sur le champ complet de l’ESG selon le normalisateur européen, contre seulement le périmètre de consolidation pour le conseil international .
» (Anne-Marie Jolys Bris)

« Les exigences d’informations demandées aux acteurs sont très précises. Ainsi, les indications à donner pour les normes environnementales doivent s’inscrire dans le cadre de l’Accord de Paris et être fondées sur des données scientifiques. Le plan climat à publier doit comporter un bilan carbone, des objectifs de réduction, l’information devant être rétrospective et prospective, à 2030 et 2050» (Marie-Cécile Moinier)

L’article est disponible sur le site de L’AGEFI

Lire aussi
  • 27 juillet 2022

    Une révision de MIF2 en plusieurs temps

    Lire l'article
  • 18 juillet 2022

    Les chantiers règlementaires des Banques restent entiers

    Lire l'article