Banque/ Assurance

La décarbonisation à marche forcée

La décarbonation à marche forcée – Entre investisseurs et réglementation toujours plus exigeants en matière d’écologie et d’environnement , l’assurance s’oriente chaque jour un peu plus vers une économie bas-carbone. Des reportings extra financiers plus fiables gagneraient à être mis en œuvre.

Nos experts Conseil assurance Anne-Marie Jolys Bris et Eric Jeanne sont cités dans La Tribune de l’assurance d’Option Finance sur le projet de directive européenne Corporate Sustainable Reporting Directive (SFDR), qui vise à encadrer la communication extra-financière des entreprises.

Le but principal étant une économie bas-carbone, de nombreux dispositifs ont été mis en place depuis 2020 : nous retrouvons le règlement SFDR entré en vigueur le 10 mars 2021, le règlement taxonomie depuis juin 2020 et, l’intégration de la durabilité dans le cadre prudentiel Solvabilité II et dans les règles de commercialisation.

Depuis la loi du plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, les contrats d’assurance vie se transforment en unités de compte et l’Autorité des marchés financiers (AMF) intègre les approches extra-financières dans les communications des placements collectifs.

Anne-Marie Jolys Bris et Eric Jeanne évoque le projet de directive européenne publié en avril 2021 et nommé Corporate sustainable Reporting Directive (CSRD) : « Ce dernier vise à encadrer la communication extra-financière des entreprises avec le même niveau d’exigence que pour la communication financière, À savoir, avec un balisage des informations selon un système de catégorisation numérique et une capacité d’audit des informations sur la durabilité ».

Retrouvez cet article sur Option-Finance.

Lire aussi
  • 14 mars 2022

    Comment atténuer les coûts du reporting réglementaire ?

    Lire l'article
  • 7 février 2022

    Reporting extra-financier – A quand les normes ?

    Lire l'article